Test du Karma Kombucha au citron



Le Kombucha, vous connaissez ? J'avoue, moi, ça ne me disait rien avant la semaine dernière quand j'ai croisé dans mon magasin bio les jolies bouteilles de la marque Karma. Et oui, c'est en premier l'étiquette qui m'a attirée, bravo le marketing ! Mais elle est sympa, non ?
Avant de l'acheter, j'ai quand même regardé de quoi il s'agissait et, curieuse comme je suis, je me suis lancée et j'ai opté pour le Kombucha au citron. D'autres saveurs sont proposées chez Karma : grenade, framboise, gingembre, thé vert etc.

Le kombucha est une boisson d'origine mongole, consommée depuis longtemps dans plusieurs pays d'Asie. Des bactéries et des levures sont mises en culture dans un thé sucré, vert ou noir, permettant ainsi la formation de champignons qui fermentent. La boisson obtenue est donc plus ou moins gazeuse, trouble avec un léger dépôt, et apparemment riche en propriétés thérapeutiques
En effet, le kombucha est réputé pour favoriser la digestion, protéger le foie, prévenir les insomnies... à condition de ne pas être pasteurisé (ce qui est le cas des boissons Karma) !

Personnellement, ce n'est pas vraiment l'argument "santé" qui m'a attiré dans cette boisson, mais simplement son côté désaltérant.





En ouvrant la bouteille, j'ai tout de suite senti une odeur me rappelant celle du cidre. La couleur, jaune ambrée, ainsi que la légère mousse et les fines bulles s'ajoutent sans problème à cette impression olfactive.

Au niveau du goût, je n'ai pas trouvé que le citron était très marqué. Par contre, là encore, j'ai vraiment eu l'impression de boire un verre de cidre brut ! Rien à voir avec un thé froid auquel on aurait ajouté des bulles !

Très peu sucré, pas écœurant et rafraîchissant, j'ai beaucoup aimé ce kombucha au citron. Je pense retenter l'expérience avec les autres saveurs, notamment la grenade qui doit être idéale pour les journées les plus chaudes !

A noter que Biogroupe, qui produit les boissons Karma, n'utilise que des produits bio, locaux ou issus du commerce équitable, et emploie des travailleurs handicapés pour le conditionnement et la mise en bouteille. Un exemple que beaucoup devraient suivre ! 


Henja

S'inscrire à la newsletter :

Nous suivre :
 Hellocoton Flux RSS